Connexion

Le monde de l’évènementiel avec Flora Ouoba, event et wedding planner

Après un parcours académique en communication, c’est dans l’évènementiel que Flora Ouoba trouve sa voie. Notre grande sœur de cette semaine nous fait découvrir son métier en tant qu’ event planner et wedding planner mais partage surtout son parcours de formation et ses conseils pour mieux s’orienter.

LeGF : Bonjour peux-tu te présenter ?
FO : Bonjour, je suis Flora Ouoba, je suis event planner, wedding planner, décoratrice, je suis responsable de Fêtes en Folies.

LeGF : Qu’est ce que l’event planning ?
FO : L’event planning de façon générale consiste à organiser des événements de tout type : anniversaire, mariage (wedding planning), baby shower (fête prénatale). En tant que planificatrice d’évènement, je me charge d’organiser tous ces événements cités et vu que je suis aussi décoratrice, je m’occupe également de l’embellissement des différents lieux où se tiennent ces festivités.

LeGF : Parle nous du wedding planning, quelle est son importance ?
FO : Le wedding planning, c’est l’art d’organiser un mariage du début jusqu’à la fin : avant, pendant et après l’événement. Le but ici, c’est de décharger les futurs époux de tout le stress lié à l’organisation de leur mariage. La wedding planner ou planificatrice du mariage est chargée d’organiser le mariage en trouvant par exemples les prestataires nécessaires pour l’événement.
Nous assistons de nos jours à plusieurs mariages où les mariés sont déçus soit par le photographe qui n’a pas remis les photos à tant, soit par d’autres défauts constatés ici et là. Avec une wedding planner à vos côtés, vous éviterez ce genre de désagréments et c’est en cela que son importance. Vous aurez la garantie d’avoir quelqu’un qui choisira convenablement les prestataires en fonction de vos besoins et qui fera un travail rendu dans les délais.

LeGF : Parle nous de ton parcours de formation dans la communication et dans l’évènementiel
FO : J’ai suivi une formation universitaire dans le domaine de la communication. J’ai étudié plus précisément la communication d’entreprise qui consiste à aider les entreprises à faire mieux passer leurs messages auprès du client lambda. Si je devais définir ce domaine d’étude, je dirais que c’est l’art de délivrer une information, mais de la plus belle des manières de sorte à ce que l’information soit facile à comprendre et joliment dite. J’ai également suivi une formation professionnalisante qui me permet aujourd’hui d’exercer mes talents d’organisatrice d’événements.

 

LeGF : Quelles ont été les motivations de ton choix de formation en communication ?
FO : Il faut tout d’abord noter que j’ai fait un passage très rapide en médecine. Après le baccalauréat, j’avais toujours en tête mon rêve de petite fille, celui de devenir médecin. J’ai ainsi fait un an de formation en médecine avant de me rendre compte que ce n’était pas ma place. Certes, j’étais à l’aise dans les matières scientifiques telles que les sciences de la vie et de la terre, c’est même ce qui m’a poussé à choisir la médecine, mais je me suis rendu compte que j’avais plus d’intérêt pour “le monde du parlé”. J’ai décidé après mûre réflexion, de m’orienter en communication. Et quand j’ai commencé, je me suis senti toute suite bien dans ce nouveau choix d’orientation.

LeGF : Quelle a été ton expérience de formation à l’université privée ?
FO : Mon expérience a été bonne parce que mes camarades et moi avions des professeurs à l’écoute. Nous étions bien encadrées et les cours n’étaient pas que théoriques. Nous avions des cas pratiques sur lesquels on pouvait étudier et mettre en application ce qu’on nous enseignait. C’est de là d’ailleurs que naît mon amour pour l’événementiel. En effet, nous avions un professeur passionné par ce domaine, qui a su me transmettre cette passion et c’est de là, que m’est venu le déclic et l’intérêt pour l’événementiel.

LeGF : Quels sont les avantages et les inconvénients des études à Ouagadougou ?
FO : Étudier à Ouagadougou, c’est bien parce que cela vous coûte moins de dépenses et de stress. Cela vous permet également d’acquérir un certain carnet d’adresses et de construire plus facilement un réseau durant votre formation. En étudiant à l’extérieur par contre, le retour peut être difficile dans le sens où il faut un temps d’adaptation et il faut commencer de zéro pour construire ce réseau. Ce que je déplore le plus concernant les études ici, c’est la difficulté que les étudiants éprouvent à s’insérer professionnellement après leurs études. En effet, pour la même formation, un étudiant qui l’a suivie à Ouagadougou face à un étudiant face à un autre qui a fait sa formation à l’extérieur sera moins prioritaire que ce dernier. C’est comme si l’éducation ou la formation qui est donnée sur place était minimisée. Et cette réalité donne franchement un pincement au cœur.

LeGF : Quels sont tes conseils pour le choix d’une formation ?
FO : Si vous voulez vous orienter dans un domaine donné, il faut d’abord que vous soyez passionné. Il y a certains domaines dans lesquels il est bien d’étudier, mais il vous faudra aussi du temps, de la persévérance pour vous frayer un passage dans le milieu professionnel. Mais avec de la passion, quand bien même les difficultés se présenteront, vous tiendrez le coup et ce sera plus facile pour vous d’atteindre vos objectifs.

LeGF : Quels sont tes conseils pour le choix d’une école de formation ?
FO : Pour choisir une école de formation, il faut d’abord se rassurer que l’établissement est reconnu par le CAMES. Il ne faut pas juste choisir une école en fonction des activités récréatives (kermesses et autres activités) qu’organise l’école. Ce n’est pas cela qui fera votre formation. Il faut vraiment vous rassurer de la qualité de la formation donnée avant de vous y inscrire. Votre formation sera sanctionnée par un diplôme. Il faut aussi veiller à ce que le diplôme délivré par l’établissement soit reconnu.

LeGF : Quel est ton mot de fin ?
FO : Merci à la plateforme Le Grand Frère qui m’a permis de partager mon métier et mon parcours de formation. Si vous recherchez des informations scolaires sur l’orientation scolaire et professionnelle, n’hésitez pas à faire un tour sur Le Grand Frère. Vous pourrez y trouver des informations concernant votre future école. Vous découvrirez également des partages d’expérience et des parcours qui vous aideront à mieux vous orienter et à construire votre projet professionnel.

Flora Ouoba de Fêtes en folie et Josias Diendere de la plateforme Le Grand Frère.

Partagez !

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Découvrez aussi...

Découvrez notre offre de formations