Connexion

Le métier d’administrateur réseau et informatique avec Asael Koumbemba

Administrateur de réseau informatique et responsable technique et de l’information, Asael Koumbemba est de formation : ingénieur de travaux en réseau informatique et télécommunication. Chargé du parc informatique, il s’assure au quotidien du bon fonctionnement des équipements informatiques (serveurs, imprimantes, etc.) et de la mise en relation entre ces différents équipements.
Découvrez dans ce partage d’expérience son métier, son parcours, les motivations de son choix de formation et l’établissement dans lequel il a reçu sa formation.

Le Grand Frère (LeGF) : Bonjour, peux-tu te présenter ?
Asael Koumbemba (AK ) : Bonjour, je suis Asael Koumbemba, je suis ingénieur de travaux en réseau informatique et télécommunication et j’occupe le poste d’administrateur réseau informatique à l’École Supérieur des Techniques Avancées (ESTA) où je suis également responsable de la technique et de l’information.

LeGF : Qu’est ce qu’un administrateur réseau ?
AK : Un administrateur réseau, c’est un responsable du parc informatique de l’entreprise. Personnellement, je suis chargé du bon fonctionnement du matériel informatique. Qui dit équipement informatique parle bien évidemment d’ordinateurs, de serveurs, d’imprimantes ainsi que de la mise en réseau de tous ces équipements. Je veille aussi à l’accessibilité des ressources de sorte à ce que les différents services comme la comptabilité aient toujours accès à leurs différents logiciels de gestion.

LeGF : Quelles ont été les motivations de ton choix de formation ?
AK : Depuis ma tendre enfance, je dirais même depuis la Cours Moyen (le CM1 en 2000), j’étais passionné par l’informatique. J’ai eu la chance d’avoir des parents ouverts à la technologie bien qu’étant des enseignants. Ils ont acheté leur première machine, qui était un Pentium 3 et m’ont initié à son utilisation. J’ai développé au fil du temps une passion pour l’informatique et c’est cela qui m’a motivé à porter mon choix de formation sur les réseaux et la télécommunication.

LeGF : Quelles sont les aptitudes ou prérequis nécessaires pour se former en Réseau et télécommunication ?
AK : Avant tout, il faut aimer le métier que l’on veut embrasser. Il faut avoir de l’amour pour ce qu’on veut faire et ça ne doit en aucun cas être une contrainte. Ensuite, il faut avoir les capacités physiques et intellectuelles nécessaires pour la formation que vous souhaitez entamer. Il est recommandé d’avoir un baccalauréat scientifique (séries C, D) ou technique (série H). Pour ma part, je me suis inscrit avec un baccalauréat D. Avec un background dans ces séries, vous aurez déjà une bonne base en mathématiques appliquées notamment et cela va surtout vous aider à mieux assimiler les différentes notions qui vous seront enseignées.

 

LeGF : Parle nous de la Licence en réseau et télécommunication et des débouchés possibles après la formation
AK : En 2011, après l’obtention du baccalauréat, je me suis inscrit ici à l’ESTA pour la Licence. L’ école est actuellement dans le système LMD (Licence, Master, Doctorat). La Licence s’obtient au bout de trois années de formation. Et c’est seulement après rédaction et soutenance d’un rapport de stage de 03 mois au minimum que vous faites en entreprise, que le diplôme est délivré. Il faut d’abord noter qu’avec un niveau Bac + 2, vous avez le grade de technicien en réseau informatique, vous êtes donc sur le terrain, vous faites de la maintenance informatique. Ensuite, avec la Licence, vous montez en grade et pouvez être administrateur des réseaux dans des entreprises.

LeGF : Parle nous du Master en réseau et télécommunication et des débouchés possibles après la formation
AK : Après avoir obtenu ma Licence, j’ai d’abord mis une pause dans mon cursus académique. Entre 2016 et 2020, je me suis lancé dans le milieu professionnel avant de me réinscrire en formation continue en 2020 à l’ESTA. J’ai ensuite validé mon Master 1 et présentement notre promotion est en train de finir le Master 2. Le Master est le niveau qui vous confère le grade d’ingénieur en réseau et télécommunication. À l’issue de la formation, vous pouvez être chef de projet, vous pouvez être Directeur des services informatiques ou des services de l’information. Vous pouvez aussi être responsable du système informatique d’une entreprise, etc.

 

LeGF : Pourquoi ton choix d’établissement s’est porté sur l’École Supérieure des Techniques Avancées ?
AK : Après le baccalauréat, j’ai eu une mésaventure avec une université de la place. Je m’y étais inscrit en réseau informatique et au bout de 3 mois, l’établissement n’était pas à même de nous présenter les équipements nécessaires à l’application de notre formation. Déçu du cadre de formation, j’ai réclamé le remboursement de mes frais et j’ai commencé à rechercher de nouveau une école de référence. C’est dans ce sens-là qu’un ami et grand frère m’a recommandé l’École Supérieure des Techniques Avancées. Avant cela, je n’avais aucune idée de l’existence de l’école. Je m’y suis inscrit et j’ai constaté la différence par rapport à ma première expérience de formation. En effet, tout au long de la formation, j’ai pu toucher du doigt et à plusieurs reprises des équipements professionnels et ce même avant d’entrer dans le milieu professionnel.

 

LeGF : Quelles sont les filières de formation disponibles à l’École Supérieure des Techniques Avancées ?
AK : A l’École Supérieure des Techniques Avancées, différentes formations professionnalisantes dispensées par des professeurs certifiés sont disponibles. Vous pouvez y préparer  des diplômes à partir du BTS, de la Licence jusqu’au Master dans les filières suivantes :

  • Finances comptabilité (FC) ;
  • Réseau Informatique et Télécommunication ( RIT) ;
  • Génie Électrique et Automatisme Industrielle (GEII) ;
  • Génie Électrique option electromécanique (ELM) ;
  • Génie biomédical (GBM),
  • Système d’information et réseaux (SIR).

Vous souhaitez-vous aussi embrasser une carrière en vous formant dans l’un des domaines sus-cités ? Inscrivez-vous sans plus tarder à l’ESTA.

Je m’inscris

LeGF : Quels sont tes conseils pour le choix d’une formation ?
AK : Pour choisir sa formation, il faut déjà se connaître soi-même, connaître les qualités que l’on a, savoir les aptitudes que nous possédons. Il y a des personnes qui sont qualifiées dans la science, beaucoup aiment les mathématiques, d’autres l’ingénierie ou l’art et la littérature. Mais si vous êtes passionné par les sciences de l’informatique, je vous conseille d’opter pour une formation à l’ESTA, parce que cette école forme des références en informatique, mais aussi des références dans l’ingénierie, dans le génie électrique, dans le génie électronique et dans le génie biomédical.

LeGF : Quels sont tes conseils pour le choix d’une école ?
AK : De nos jours, il y a une multitude d’écoles et d’universités. Dans cette multitude d’universités, beaucoup font de la publicité pour appâter les étudiants. Pour choisir une école, il faut choisir une école qui vous comprend, une école qui va vous accompagner à développer vos caractéristiques, vos atouts, vos compétences. Moi, je suis un produit de l’ESTA. Vous pouvez devenir comme moi administrateur en réseaux informatiques et en télécommunication. Si vous venez donc d’avoir votre Bac et que vous voulez vous professionnaliser dans une des filières citées plus haut, je vous conseille l’École Supérieure des Techniques Avancés (ESTA). Dans cet établissement, vous pourrez manipuler des équipements professionnels, des équipements de dernière génération et vous mettrez en pratique ce que vous aurez appris en théorie. L’école forme des cadres de référence. Beaucoup d’entreprises peuvent témoigner de la qualité des stagiaires qu’ils reçoivent et qui y sont issues. Vous pourrez facilement vous exercer et libérer votre génie créateur en vous y formant parce que c’est un établissement qui forme non seulement des étudiants, mais aussi des cadres compétents, talentueux pour toute la nation du Burkina Faso.

Partagez !

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Découvrez aussi...

Découvrez notre offre de formations