Connexion

Bobo Dioulasso

Tous les établissements basés à Bobo Dioulasso, Burkina Faso.

Présentation de Bobo Dioulasso

Bobo-Dioulasso, ou encore la cité de Sya, la ville aux silures sacrés est la deuxième ville du Burkina Faso avec le plus grand nombre d’habitants après Ouagadougou. C’est surtout la capitale économique du pays des hommes intègres. La ville se situe à l’Ouest, dans la région des Hauts-Bassins, province du Houet. Les deux principales branches d’activités de la ville sont l’administration et le commerce. En effet, par sa position, Bobo-Dioulasso est un véritable carrefour pour le commerce, les transports, et l’industrie. Le climat y est aussi plus clément et doux et pourrait même s’apparenter à celui d’un pays côtier.

Etudier à Bobo Dioulasso

La belle cité de Sya est aussi la deuxième ville ayant une grande population estudiantine. Les étudiants sont principalement originaires de Bobo, mais aussi des autres villes environnantes comme Banfora, Dedougou, Bama, Koudougou et Ouagadougou. 
Et tout comme cette dernière, elle compte également une université publique appartenant à l’Etat ainsi que des universités et instituts privés.
Dans le paysage de l’enseignement supérieur à Bobo-Dioulasso, il faut compter sur :
L’Université Nazi Boni ex Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso qui comprend une école et cinq instituts placés chacun sous la responsabilité d’un directeur assisté d’un directeur adjoint. L’école et les instituts sont des établissements d’enseignement et de recherche ayant en leur sein plusieurs départements ouvrant sur des spécialités diverses. L’UNB est une université publique qui appartient à l’Etat. Elle regroupe en son sein, cinq  instituts, une école et trois centres de recherches.
Les cinq instituts :
L’Institut Universitaire de Technologie(IUT) qui offre des formations dans les domaines du Génie Electrique option électrotechnique (GE/Electrotechnique), Génie Électrique option électronique (GE/Electronique), Génie Industriel et Maintenance (GIM), Génie Mécanique et Productique (GMP), Gestion Commerciale et Finances-Comptabilité (GC/FC), Secrétariat de Direction (SD), etc.
L’Institut du Développement Rural (IDR) qui forme et met sur le marché de l’emploi des ingénieurs du développement rural, des techniciens en vulgarisation agricole , etc. ;
L’Institut des sciences exactes et appliquées (ISEA) ;
L’Institut supérieur des sciences de la santé (INSSA) ;
L’Institut des sciences de la nature et de la vie (ISNV) Filière DEUG AGRO , Filière Génie Biologique ;
L’Ecole Supérieure d’Informatique (ESI).
Les trois centres de recherches:
Le Laboratoire d’études des ressources naturelles et des sciences de l’environnement (LERNSE) ;
Le Laboratoire de recherche et d’enseignement en santé et biotechnologies animales (LARESBA) ;
Le Groupe d’études et de recherches en mécanique et énergétique (GERME).
Outre l’UNB, on compte également deux autres universités privée à Bobo-Dioulasso l’Université Catholique d’Afrique de l’Ouest et l’Université Aube Nouvelle.
A ces universités s’ajoute d’autres instituts également privée, l’Institut Supérieur des Filières Professionnalisantes, L’Institut Africain de Management, L’Institut Anselme Titiama Sanon (formations diplômantes licences et master dans l’humanitaire).
Il y a également le Centre Agricole Polyvalent de Matourkou (CAP/M ),un établissement d’enseignement supérieur en sciences agronomiques, offrant un large éventail de formations axées essentiellement sur des activités de recherche scientifique.

Quelles formations à Bobo Dioulasso ?

Bobo est connue pour ses super formations qui portent sur les métiers du commerce, de l’administration, des fonctions libérales, de l’industrie, la technologie, les sciences de la santé et l’agronomie.

Recherche

Recherche

Domaine

Domaine

Ordonner les résultats

Ordonner les résultats

Recherche

Recherche

Domaine

Domaine

Ordonner les résultats

Ordonner les résultats
Carte des établissements