Connexion

Exploration géologique axée sur la recherche d’or : Expertise de Soumaila Sow

Dans un monde où les secrets enfouis sous nos pieds suscitent fascination et curiosité, Soumaila Sow, géologue d’exploration, s’est dédié corps et âme à la science de la géologie. Au fil de sa carrière, il a choisi de se spécialiser dans un domaine aussi précieux que le métal qu’il recherche : l’or. En effet, évoluant dans un pays reconnu pour sa production aurifère, il s’est engagé dans l’exploration et la recherche de cet élément précieux, contribuant ainsi à la compréhension des mécanismes géologiques qui façonnent notre monde. Suivez son parcours de formation à l’Institut Teng-Tuuma Géoscience de Ouagadougou (ITTGO).

Le Grand Frère (LeGF) : Bonjour peux-tu te présenter ?

Soumaïla Sow  (SS) : Je me nomme Soumaïla Sow , je suis géologue explorateur et consultant indépendant à Assisted-plus dans l’exploration.

LeGF : En quoi consiste ton métier ?

Mon métier, c’est la géologie qui est la science de la terre. À mon niveau, j’ai choisi de m’orienter vers l’exploration et la recherche de l’or vu que notre pays est un producteur de ce minerai et est plus spécialisé dans sa recherche.

LeGF : Quelles ont été les motivations de ton choix de ta formation ?

SS : Avant de découvrir la géologie, on nous faisait comprendre que notre sous-sol était pauvre. Ailleurs, pas loin de chez nous, certains pays étaient déjà des pays miniers alors que nos sols avaient les mêmes géologies. Étant donné que j’aime l’aventure et le défis, cela m’a plus poussé à venir dans le secteur de la géologie pour essayer de voir ce que l’on peut trouver dans notre sous-sol. C’est ce qui m’a le plus poussé à emboîter le métier de géologue.

LeGF : Quel est le cycle de formation que tu as suivi en Géologie ?

SS : Je suis maître en Géologie. J’ai d’abord fait ma formation à l’Université de Ouagadougou où j’étais dans la filière Géologie et où j’ai obtenu ma maîtrise. Après l’obtention de la maîtrise, je me suis ensuite inscrit à l’ITTGO pour un Master 2 en évaluation et contrôle des produits miniers.

LeGF : Quels sont les diplômes obtenus à ITTGO ?

SS : Le diplôme obtenu à l’ITTGO après la formation est un Master en évaluation contrôle des projets miniers. J’ai validé mon année de Master 2 et je prépare les documents pour la soutenance. C’est un Master en évaluation et contrôle minier et après l’obtention du diplôme, on est apte à faire plus de l’inspection et du contrôle de différents projets miniers. Si quelqu’un s’intéresse à un projet de ce type, il pourra nous faire appel pour une expertise, un regard extérieur afin d’évaluer la rentabilité et tous les aspects de façon générale. Il s’agira donc d’inspecter, de montrer si le permis est de qualité ou que le projet est un projet viable.

LeGF : Pourquoi avoir choisi de te former à ITTGO ?

SS : Le choix de l’ITTGO a été une évidence quand j’ai pris connaissance que l’institut avait été fondée par Dr Morou François Ouédraogo qui est un ancien du domaine et qui a fait la découverte de plusieurs gisements miniers au Burkina Faso. Je me suis dit tien, il a créé un institut pour transmettre son savoir et étant du domaine, il sait le besoin réel actuel. Il sait que l’on fait appel à une expertise extérieure, car l’expertise nationale n’existait pas. Des experts en évaluation et contrôle minier pour faire l’estimation des ressources, il n’y en a pas beaucoup.

Quand on parle également de génie exploration, métallogénie minière, ce sont des domaines qui ne sont pas trop fréquent chez nous. On manque aussi d’expertise dans la gestion des petites mines et des projets miniers en général. À l’ITTGO, j’ai vu toutes ces formations et c’est ce qui m’a convaincu de m’inscrire dans l’établissement pour compléter ma formation et me professionnaliser dans le domaine.

Vous souhaitez-vous aussi embrasser une carrière en vous formant dans l’un des domaines sus-cités ? Inscrivez-vous sans plus tarder à l’ITTGO.

LeGF : Quel est ton mot de fin ?

SS : Je suis venu à l’ITTGO après avoir eu la maîtrise et après avoir travaillé. J’ai senti le besoin réel de me former dans des domaines précis. J’ai trouvé dans cet établissement plusieurs possibilités. Pour un professionnel qui exerce dans le domaine de l’exploration ou dans le domaine minier, il y a des filières qui peuvent fortement l’intéresser. Quand on prend l’estimation des ressources et l’évaluation contrôle minier, la gestion de la petite mine, la métallogénie, ce sont des filières qui ne sont pas présentes dans beaucoup d’écoles, mais d’actualité et dans cette école, on en trouve. Si vous êtes donc professionnels déjà dans le domaine n’hésitez pas à vous spécialiser davantage dans ces domaines d’études.
Pour les jeunes frères, ceux qui viennent d’avoir le Bac, si vous voyez des professionnels qui viennent s’inscrire pour faire un Master professionnel, comprenez qu’il ne faut jamais arrêter d’apprendre, car il y a toujours un intérêt à acquérir de nouvelles connaissances et compétences pour grandir dans sa carrière.

Si vous souhaitez rejoindre l’institut en tant que bachelier ou étudiant pour une Licence ou un Master en géologie, je puis vous dire que l’institut dispose de toutes les commodités et équipements nécessaires pour votre apprentissage avec des enseignants professionnels qui sont du domaine. De plus, vous aurez la chance d’étudier dans une école créée par un expert du domaine minier au Burkina Faso qui est un aîné, un pionnier de la géologie et qui sait de par son expérience ce qu’il faut pour le professionnel et l’étudiant pour qu’à sa sortie, il soit réellement professionnel et efficace sur le terrain. J’invite donc les jeunes frères à s’y intéresser et à s’y inscrire.

Partagez !

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Découvrez aussi...

Découvrez notre offre de formations