Connexion

Médecine

Tous les établissements dispensant des formations en Médecine au Burkina Faso.

Médecine : présentation

La médecine est l’un des domaines de formation les plus connus. Les spécialisations dans la formation médicale sont nombreuses et toutes aussi importantes les unes que les autres. De manière générale, la médecine est connue comme étant un art qui, en faisant appel à différentes formes de thérapies et d’outils, cherche à débarrasser ou à soulager les patients de leurs infirmités, leurs blessures et maux.
Pendant longtemps, on n’a considéré qu’une dimension de la médecine : le rétablissement, la préservation et la promotion de la santé. Mais, depuis une époque assez récente, l’on a commencé à attribuer au médecin, et même à lui réclamer un engagement palliatif. Être médecin, c’est donc savoir avancer dans un contexte délicat. Il s’agit d’affronter la vie et la mort avec la même discipline.
Pour qui veut s’y lancer, le métier d’Hippocrate garantit un certain prestige et un respect dans la société.

Pourquoi se former en Médecine ?

La pratique médicale est indispensable dans toutes les sociétés humaines. Les nombreux changements que subit notre monde favorisent l’émergence de nouvelles pathologies et forcent le développement de traitements nouveaux. C’est dire donc que l’importance des professionnels de la santé dans le processus de diagnostic et de traitement des différentes conditions physiques ne fait aucun doute dans nos contrées. La récente pandémie de la COVID19 a d’ailleurs consolidé ce fait.
En outre, il faut noter que dans les pays de l’Afrique de l’Ouest en général et particulièrement au Burkina Faso, la recherche médicale reste un terrain quasiment vierge. Trouver de nouveaux remèdes et développer de nouveaux systèmes de soins afin de faire face aux maladies/épidémies actuelles et futures est donc l’un des défis les plus immédiats.
L’étudiant en médecine aura donc la possibilité, au cours de ses sept années d’études, d’explorer ses sensibilités afin de sélectionner la spécialité médicale qui lui convient. A l’hôpital, en clinique, au laboratoire ou en administration, l’expertise scientifique du médecin lui permettra d’apporter un secours thérapeutique : Il pourrait édifier de nouveaux codes de soins pour ses collègues, traiter ses patients (et éventuellement les guérir) lorsque cela est possible ou faciliter la mort lorsque celle-ci s’impose.
La pratique médicale est donc une action généreuse qui n’est pas dénuée d’avantages. En plus de la satisfaction morale de contribuer au maintien de la vie, le docteur en médecine ne manque presque jamais de possibilités d’emploi. Il peut donc être certain d’être toujours utile à sa communauté.

Quelles formations en Médecine au Burkina Faso ?

Au Burkina Faso, la formation du médecin est soumise à une rigueur étrangère aux autres disciplines. Cela s’entend, puisqu’il agit littéralement sur la vie des populations. Ainsi, en plus du besoin de comprendre les matières enseignées, l’étudiant n’est pas autorisé à changer de faculté entre les cycles. C’est pourquoi, il lui faut choisir dès le départ l’université qui lui convient le mieux.
La formation est disponible dans trois villes du pays : Ouagadougou, Bobo Dioulasso et Fada N’Gourma. Elle est dispensée en présentiel et en journée. Les facultés de médecine du pays offrent toutes une formation initiale dans le domaine. Les formations continues et les études de spécialité par contre, ne sont disponibles que dans les universités publiques. (Une liste des écoles vous est proposée plus bas.).
Pour prétendre au métier de médecin, il faut obligatoirement compléter les sept années d’études que dure le cursus académique et être détenteur d’un doctorat d’état en médecine. Il n’existe pas, à ce jour, de diplôme intermédiaire en médecine.

Médecine et débouchés

Aujourd’hui, les ouvertures en médecine sont nombreuses et variées. Qui s’y intéresse ne manquera pas de trouver sa voie.
Pour commencer, l’étudiant en médecine devra se soumettre à sept années d’études qui seront sanctionnés d’un diplôme de médecin généraliste. Il pourra alors, suivant les directives de l’OMS accompagner les malades, les aider à asseoir une bonne hygiène de vie. Il peut également opter pour une spécialisation. Il existe presque autant de spécialités qu’il y a d’organes dans le corps. Pendant un temps additionnel de 4 à 6 ans, le médecin généraliste peut se spécialiser dans la discipline de son choix. Au Burkina Faso, différentes options sont disponibles : l’ophtalmologie, la neurologie, la psychiatrie, la néphrologie, la Rhumatologie, la pédiatrie, la gynécologie, la cardiologie, l’ORL, la médecine du travail, la médecine interne… Pour l’instant, ces cours ne sont disponibles qu’à l’Université Joseph Ki-Zerbo, à Ouagadougou.
Puisqu’il lui est possible de sortir du cadre hospitalier, le médecin peut offrir ses compétences dans les Organisations Non Gouvernementales, les organisations internationales (OMS, OOAS…), les cabinets de groupe…. Le médecin n’est donc plus circonscrit à la consultation, au diagnostic et aux soins. Il peut très bien exercer un travail administratif. Ses compétences sont aussi bienvenues dans les instituts de formation. Dans sa pratique, il sera amené à collaborer étroitement avec ses collègues de la pharmacie, la psychologie et des autres disciplines connexes. Dans l’un ou dans l’autre cas, la pratique médicale fait partie des métiers les moins monotones et les plus passionnants.

Recherche

Recherche

Localité

Localité

Type d'établissement

Type d'établissement

Diplôme

Diplôme

Type de cours

Type de cours

Classement ministère 2021

Classement ministère 2021

Bourses et remises

Bourses et remises

Ordonner les résultats

Ordonner les résultats

Recherche

Recherche

Bourses et remises

Bourses et remises

Localité

Localité

Type d'établissement

Type d'établissement

Classement ministère 2021

Classement ministère 2021

Diplôme

Diplôme

Type de cours

Type de cours

Ordonner les résultats

Ordonner les résultats
Carte des établissements