Connexion

Traitement des aliments

Tous les établissements dispensant des formations en Traitement des aliments au Burkina Faso.

Traitement des aliments : présentation

Les industries de transformation et de traitement font partie des secteurs clés de l’économie burkinabé. Elles regroupent toutes les activités industrielles liées à la transformation et au traitement des matières premières en produits finis. Le secteur spécifique de l’industrie de transformation et de traitement des aliments est lui-même un domaine essentiel puisque l’agroalimentaire représente une part importante de l’économie nationale. Il englobe toutes les activités liées à la transformation des produits agricoles, de l’élevage et de la pêche en produits finis prêts à la consommation. Cette industrie contribue à la sécurité alimentaire en favorisant la valorisation et la conservation des aliments, mais aussi en réduisant les pertes et gaspillages ; à la création d’emplois et à la croissance économique du pays.

Pourquoi se former en Traitement des aliments ?

Au Burkina Faso, l’industrie de transformation et de traitement des aliments est un secteur en pleine expansion. Depuis les années 90, le pays a connu une croissance importante de ce secteur, grâce aux efforts du gouvernement pour encourager l’investissement et le développement des entreprises locales. Le secteur agroalimentaire est considéré comme l’un des piliers de l’économie burkinabè, et représente environ 23 % du PIB.
Pour bénéficier d’une formation de qualité en industries de transformation et de traitement des aliments au Burkina Faso, certains prérequis sont nécessaires. Tout d’abord, il est important d’avoir une bonne connaissance du secteur agroalimentaire et des pratiques agricoles locales. Cela permettra aux étudiants de comprendre les enjeux et les défis du secteur, ainsi que les opportunités qu’il offre. Il est également important d’avoir une bonne maîtrise des sciences fondamentales telles que la biologie, la chimie et la physique, qui constituent les bases de la transformation et du traitement des aliments. Ensuite, les étudiants doivent être motivés et passionnés par le secteur agroalimentaire. Ils doivent être prêts à travailler dur, à relever des défis, à s’impliquer personnellement et à être créatifs pour proposer des solutions innovantes aux problèmes rencontrés dans le secteur. Enfin, La formation en industries de transformation et de traitement des aliments nécessite une curiosité intellectuelle et une capacité à travailler en équipe.

Quelles formations en Traitement des aliments au Burkina Faso ?

Pour répondre aux besoins croissants du marché de l’industrie de transformation et de traitement des aliments, plusieurs établissements au Burkina Faso proposent des formations dans ce domaine. Les programmes de formation vont de la formation professionnelle à la formation universitaire. Les formations professionnelles sont destinées aux jeunes diplômés à la recherche d’une formation pratique en vue d’une insertion professionnelle rapide. Les formations universitaires sont quant à elles plus théoriques et visent à former des cadres compétents dans le domaine de l’agroalimentaire.
Les établissements proposant des formations en industries de transformation et de traitement des aliments au Burkina Faso sont, entre autres :

L’Institut Supérieur de Technologie Alimentaire (ISTA) à Ouagadougou
Le Centre de Formation Professionnelle en Agroalimentaire (CFPA) à Bobo-Dioulasso
L’Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB) avec le département de Génie Agroalimentaire. Une liste plus ample des établissements disposant de cette formation vous sera proposée plus bas.
Les cours y sont offerts en formation continue et initiale, en journée comme en soirée. Par contre, ils se déroulent essentiellement en présentiel.

Traitement des aliments et débouchés

Les débouchés pour les diplômés en industries de transformation et de traitement des aliments sont nombreux et variés. Les diplômés peuvent travailler dans les entreprises de transformation agroalimentaire, les coopératives, les organisations de la société civile, les ministères en charge de l’agriculture et de l’élevage, les laboratoires d’analyses, les centres de recherche, etc. Les postes possibles sont entre autres : responsable qualité, responsable de production, responsable de maintenance, technicien supérieur en agroalimentaire, etc.
En conclusion, l’industrie de transformation et de traitement des aliments est un secteur en pleine croissance au Burkina Faso. Les établissements de formation offrent des programmes adaptés aux besoins du marché et permettent aux diplômés de trouver des emplois dans des secteurs variés. Les débouchés dans ce domaine sont nombreux et offrent de réelles opportunités de carrière.

Recherche

Recherche

Ordonner les résultats

Ordonner les résultats

Recherche

Recherche

Ordonner les résultats

Ordonner les résultats
Carte des établissements