Connexion

Horticulture

Tous les établissements dispensant des formations en Horticulture au Burkina Faso.

Horticulture : présentation

L’horticulture est un domaine enfant de l’agriculture.
Même si ces deux termes se rapportent à la culture des plantes, ils ont des différences significatives. L’agriculture est l’ensemble des pratiques et des techniques utilisées pour cultiver des plantes et élever des animaux destinés à la production alimentaire ou à d’autres utilisations commerciales. L’agriculture peut inclure la culture de grandes étendues de terres, l’utilisation de machines agricoles et la gestion des cultures sur une grande échelle. L’horticulture, quant à elle, est une branche de l’agriculture qui se concentre sur la culture de plantes ornementales et la production de légumes, de fruits et d’herbes aromatiques de haute qualité. Cette discipline est essentielle pour assurer la production de nourriture pour la population et maintenir la biodiversité. L’horticulture implique souvent des pratiques plus intensives et plus spécialisées que celles de l’agriculture, et peut inclure l’utilisation de serres, de technologies de culture hydroponique et de pratiques de gestion du sol plus spécifiques. Les principales cultures horticoles comprennent les arbres fruitiers, les légumes, les fleurs et les plantes ornementales. On notera alors que l’horticulture est exclusive aux plantes. Elle peut aussi concerner un jardin familial ou des plantes cultivées sur une grande étendue de terrain à des fins d’étude.

Pourquoi se former en Horticulture ?

Au Burkina Faso, l’horticulture a une longue histoire remontant à l’époque précoloniale. Les communautés locales ont toujours cultivé des plantes pour leur subsistance et leur commerce. Cependant, avec l’urbanisation croissante et la demande croissante de fruits et légumes frais, la production horticole est devenue une entreprise commerciale importante. Il s’agit d’une activité agricole qui consiste à cultiver des plantes maraîchères et des fruits pour la consommation humaine ou pour la vente sur les marchés locaux ou internationaux. Au Burkina Faso, l’horticulture est une activité importante pour l’économie locale, car elle fournit des emplois et des revenus pour de nombreuses personnes.
Les principales régions de production horticole au Burkina Faso sont les régions de la Boucle du Mouhoun, du Centre-Ouest, du Centre-Nord, de l’Est et du Centre-Sud. Les cultures maraîchères les plus courantes sont les tomates, les oignons, les piments, les aubergines, les courgettes et les concombres. Les fruits cultivés comprennent les mangues, les bananes, les oranges, les papayes et les ananas. Cependant, les défis auxquels les horticulteurs burkinabè sont confrontés comprennent les changements climatiques, la rareté de l’eau, la pauvreté des sols et le manque de financement pour l’achat de semences et d’engrais.
C’est pourquoi, il est important pour qui veut se lancer dans cette carrière, d’apprécier la nature et le travail de la terre. L’aspirant horticulteur devra donc être disposé à apprendre les pratiques horticoles durables : comprendre les techniques d’irrigation, la rotation des cultures, la gestion des sols, l’utilisation des engrais et des pesticides, etc. Il devra aussi développer une connaissance approfondie des cultures et des variétés locales : comprendre les conditions climatiques, les besoins en eau, les cycles de croissance, les maladies et les ravageurs de plantes les plus courants, etc. Par ailleurs, pour faire face aux défis de la modernité et du développement technologique, il lui faudra se tenir informé des dernières tendances et avancées en matière d’horticulture : suivre des conférences, des journées d’information, des formations, etc. Ce qui lui permettra de planifier et gérer son exploitation de manière efficiente.

Quelles formations en Horticulture au Burkina Faso ?

Plusieurs établissements offrent des formations en horticulture au Burkina Faso. L’Institut de l’Environnement et de Recherches Agricoles (INERA) est l’un d’eux et propose une formation de Technicien Supérieur en Horticulture et une Licence Professionnelle en Horticulture et Maraichage. Ces programmes d’études abordent des sujets tels que la gestion de la production horticole, la protection des cultures, la gestion de la qualité des produits horticoles et la commercialisation des produits.
Les écoles formant dans cette discipline sont essentiellement publiques (Une liste vous sera proposée plus bas.) La formation est initiale et continue.

Horticulture et débouchés

La formation en horticulture permet d’acquérir les compétences nécessaires pour améliorer les pratiques horticoles et accroître la production alimentaire.
Les débouchés pour les diplômés en horticulture au Burkina Faso sont nombreux et variés. Les diplômés peuvent devenir des horticulteurs professionnels, des gestionnaires de ressources naturelles, des experts en protection de l’environnement, des producteurs alimentaires, des spécialistes en marketing et en vente horticole, ainsi que des spécialistes en développement rural. Les diplômés peuvent également travailler pour des gouvernements, des ONG ou des entreprises privées qui s’occupent de l’horticulture et du développement rural. Bien formé, un bon horticulteur saura faire preuve d’un esprit d’entrepreneuriat : il pourra identifier les opportunités de marché, développer des activités annexes, diversifier ses activités, etc.
L’horticulture étant un secteur en constante évolution, les opportunités de carrière ne manqueront pas pour les personnes qui s’y lancent.

Recherche

Recherche

Localité

Localité

Diplôme

Diplôme

Type de cours

Type de cours

Classement ministère 2021

Classement ministère 2021

Ordonner les résultats

Ordonner les résultats

Recherche

Recherche

Localité

Localité

Classement ministère 2021

Classement ministère 2021

Diplôme

Diplôme

Type de cours

Type de cours

Ordonner les résultats

Ordonner les résultats
1 à 7 sur 7 résultats
Aucun résultat trouvé.
Carte des établissements