Connexion

Djelikah Ouedraogo : Alliage entre Marketing, Communication et Génie Civil

Allié à la fois marketing, communication et génie civil, c’est le quotidien de Djelikah Ouedraogo. Initialement ingénieur de conception en génie civil, elle nous partage son expérience de formation, son parcours et ses conseils pour mieux faire un choix d’orientation.

Le Grand Frère (LeGF) : Bonjour, peux-tu te présenter ?
DO : Bonjour, je suis Djelikah Ouedraogo, je suis ingénieur de conception en génie civil, par ailleurs, je suis marketeur et communicatrice.

LeGF : Parle nous de ton métier
DO : Chargé du volet marketing et communication dans une entreprise où je fais la promotion des matériaux de construction notamment les aciers et le ciment, je suis initialement ingénieur de conception en génie civil. Le métier d’ingénieur de conception en génie civil consiste à faire de la planification, des études de marché et de la conception d’ouvrages. Et en tant que communicatrice et marketeur, je suis chargée de faire des communications dans le sens de la valorisation du génie civil, des matériaux du génie civil, des ouvrages du génie civil.

LeGF : Quel est l’importance du génie civil et pourquoi faut-il communiquer sur ce domaine ?
DO : Le génie civil est important pour la société, car c’est grâce au génie civil que nous avons des habitations, des infrastructures routières. C’est aussi grâce au génie civil que nous pouvons nous mettre à l’abri quand il y a des intempéries et c’est encore grâce au génie civil qu’on peut adapter la température d’un bâtiment de sorte à ce qu’il soit plus agréable. En somme, je dirais que le génie civil est aussi important que la médecine parce que la médecine prend soin de notre corps et le génie civil prend soin de votre habitation. On a besoin d’un milieu agréable à vivre et le génie civil permet de construire, concevoir ce milieu de vie. Il est aussi important d’avoir des communicateurs qui s’y connaissent en génie civil afin de faciliter une bonne compréhension de ce domaine assez technique aux non-initiés et permettre à tous d’avoir les bonnes informations.

LeGF : Quelles sont les différentes branches du génie civil ?
DO : La particularité du génie civil, c’est que c’est un domaine qui regroupe plusieurs branches. En génie civil, il y a le BTP (bâtiment et travaux publics), la géotechnique, l’électricité, l’ingénierie spécialisée dans l’éolien. Il y a aussi les mines et carrières, l’eau et l’assainissement (la gestion et la maîtrise de l’eau). Tous ces éléments font le génie civil. Il est donc important de les connaître afin de définir clairement le chemin que l’on veut emprunter. Si vous souhaitez étudier le génie civil, posez-vous la question suivante : qu’est-ce que tu veux faire dans le génie civil ? Ou qu’est-ce que j’aimerais être après mes études en génie civil ? Une fois que vous avez les réponses à ces questions, il faut s’armer de beaucoup de courage pour avancer. Sur le plan de la formation, il faut avoir de bonnes aptitudes en français, en mathématiques, en physique chimie, en sciences de la vie et de la terre. Étant donné que les meilleurs documents en génie civil sont en anglais et que ce sont des ressources difficilement traduisibles, il vous faut aujourd’hui avoir une très bonne connaissance de l’anglais.

LeGF : Quels sont les débouchés après la formation en génie civil ?
DO : En optant pour le génie civil, vous avez la possibilité de vous spécialiser dans l’ enseignement afin d’être professeur. Vous pouvez devenir technicien sur le terrain, chef de chantier, agent de laboratoire ou chef de laboratoire. Vous avez la possibilité de travailler également dans les mines, dans les travaux routiers, les projets électriques. Vous pouvez aussi devenir Directeur technique dans un bureau d’étude ou être consultant. Vous pouvez aussi devenir technico-commercial, marketeur ou communicateur dans une structure spécialisée dans le génie civil ou la vente de matériaux de construction. C’est un domaine qui offre plusieurs débouchés ; tout dépend de ce que vous avez apprécié durant votre formation, de votre parcours et de votre vocation.

LeGF : Comment s’est fait ton choix de formation en génie civil ?
DO : Depuis le lycée, je voulais être Docteur, porter ma blouse blanche et faire de la chirurgie à l’hôpital Yalgado de Ouagadougou. Après le Bac, j’ai fait un court séjour à Bobo-Dioulasso sur un chantier et c’est de là que j’ai connu et apprécié le génie civil. Étant donné que je n’ai pas obtenu la moyenne requise pour une admission en médecine dans une université privée assez pointilleuse sur la sélection de ses étudiants, je me suis inscrite à l’université publique. Le temps que j’obtienne une place en médecine, j’ai opté de m’inscrire dans un institut privé en génie civil en attendant. Finalement, quand j’ai été retenu pour la médecine, j’avais maintenant l’embarras du choix entre les deux domaines de formation. J’ai essayé de faire un cursus parallèle et la première année. Entre les heures creuses à l’institut et les programmes des cours à l’université qui n’étaient pas trop chargés, j’arrivais à suivre les cours en génie civil et en médecine jusqu’au début des cours d’anatomie. Au moment des cours d’anatomie, les cours ont commencé à être réguliers des deux côtés. Ces coïncidences ont fait que j’ai dû choisir entre les deux filières. Dans mon choix, j’ai essayé de faire une analyse assez personnelle et j’ai opté de rester dans le génie civil. J’ai ainsi arrêté en milieu d’année la médecine et je suis allé continuer en génie civil.

 

LeGF : Comment tu es arrivée à la communication et au marketing ?
DO : Après la Licence, j’avais envie d’en savoir plus sur les normes. En Master, je me suis beaucoup focalisé sur la gestion des risques parce que c’est dans le cours de gestion des risques que l’on nous a beaucoup parlé des normes. Quand j’ai fini mon Master, je suis allé en stage dans un laboratoire où j’ai beaucoup appris sur les normes et de ce stage, j’ai poursuivi ma quête d’expérience en mines. Dans les mines, ce que je faisais, c’était du développement communautaire. Notre travail, c’était de parler avec les différentes communautés, de leur présenter les différents projets que la mine a pour elles et d’aider au  développement de ces projets. En faisant cela, je me suis découvert un talent de communicateur et c’est de là que j’ai eu envie de faire de la communication.

LeGF : Comment as tu fait pour acquérir de l’expérience dans le domaine de la communication et du marketing ?
DO : Je me suis rendue compte que pour parler des différentes normes aux personnes qui ne connaissent pas, il fallait un communicateur. Déterminé, j’ai commencé à faire des stages dans des agences de communication, j’ai pris des postes de responsabilité dans des associations pour avoir une meilleure prise de parole et apprendre à avoir des interactions avec les autres. C’est ce qui m’a permis de saisir une opportunité qui s’est présenté à moi : un poste de chargé de communication et de marketing dans une entreprise qui excelle dans le BTP. En fin de compte, je ne suis pas tombé loin de ma formation, parce que j’évolue toujours dans le génie civil mais en occupant un autre titre. Aussi, un grand frère m’a dit une fois : “ce n’est pas parce que tu n’as pas fait 05 ans de formation en marketing que tu n’es pas habilitée à communiquer aisément dans ce domaine”. Entendre ses paroles, m’a poussé à approfondir mes connaissances. Depuis 2019, je suis régulièrement donc, des cours en Marketing, en communication digitale afin d’apprendre davantage, de m’améliorer continuellement dans mon travail et d’être une bonne communicatrice.

LeGF : Quelles sont les diplômes obtenus en génie civil ?
DO : En génie civil, la formation se fait sur 03 niveaux. Il y a d’abord le niveau technicien, ensuite le niveau ingénieur de travaux et enfin le niveau ingénieur de conception. Après 02 ans de formation, l’étudiant en génie civil obtient le titre de technicien. Il peut déjà se lancer dans le monde professionnel et poursuivre en cours du soir la Licence. Il peut aussi continuer jusqu’à la Licence et devenir après 03 ans de formation, ingénieur des travaux. Il peut aussi travailler à ce stade et continuer le Master en formation continue. Il y a enfin, le niveau Master qui confère après 05 ans de formation le grade d’ingénieur de conception. À partir de ce niveau, vous êtes habilité à faire plus d’études que de terrain.

LeGF : Quels sont tes conseils pour bien choisir sa formation ?
DO : À tous les jeunes lycéens qui ambitionnent d’étudier le génie civil, voici le conseil que j’aimerais vous donner : faites un tour dans un chantier, ne serait-ce que quelques jours à observer des aînés du génie civil que vous connaissez et demandez leurs des conseils avant de vous décider. Le génie civil est un domaine qui demande rigueur et professionnalisme. Ce qui est important de savoir et qu’on oublie de dire, c’est qu’un ouvrage mal fait peut vous conduire derrière les barreaux. Il est important de le notifier parce que l’ingénieur en génie civil est responsable de la vie des personnes pour qui il construit un ouvrage.
Choisir son domaine de formation après le Bac, c’est en fait choisir sa carrière professionnelle. Il faut prendre le soin de faire une bonne analyse. Il ne faut pas faire son choix en fonction du choix de ses amis. Mais plutôt en fonction des aptitudes qu’on possède. Il faut prendre en compte la durée que prendront certaines études et voir si on a la patience de faire un parcours de longues études. Et il est nécessaire de toujours aller à la recherche d’informations sur la formation qu’on souhaite choisir. Tout ceci facilitera la tâche du choix de formation.

LeGF : Quelles sont tes conseils pour le choix d’une école ?
DO : Pour ma part, concernant le choix de l’école, le plus important que ce soit dans le privé ou le public, il faut choisir une école qui délivre un diplôme reconnu sur le plan national et international. Il faut s’assurer de faire un parcours avec à la clé un diplôme accrédité et valable aussi bien sur le plan local qu’à l’extérieur. Prenez donc le temps de vous renseigner sur la reconnaissance des diplômes que délivrent les écoles et les instituts avant de faire votre choix.

LeGF : Quel est ton mot de fin ?
DO : Je remercie la plateforme Le Grand Frère de m’avoir permis de partager mon profil de communicatrice et d’ingénieur en génie civil et je vous invite à visiter le site pour y découvrir d’autres partages d’expériences et avoir des conseils d’aînés pour faciliter votre orientation, votre choix de formation et votre choix d’école.

Djelikah Ouedraogo et Josias Diendere

Partagez !

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Découvrez aussi...

Découvrez notre offre de formations